Newsletter

                                     

Newsletter n° 28 de MAKARY FINANCES

rédaction achevée le mardi 5 octobre 2020


Madame, Monsieur, 

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le n° 29, octobre 2020, de la Newsletter de MAKARY Finances.  

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire.

Avec ma meilleure considération, 

Georges MAKARY

Courtier Conseil


 Portfolio Info n° 29, octobre 2020 

Révision mensuelle 

Tous les chiffres ci-dessous présentés sont en euro, soit par nature soit recalculés avec les taux de change du jour. Ainsi, nous pouvons regarder les indicateurs et les tendances de notre point de vue européen.

 

Principaux indices

1/1/15

1/1/20

5 ans

1/10/20

9 mois

Eurostoxx 50

50 stés européennes

3 126

3 745

19,80%

3 193

-14,74%

CAC 40

Paris, 40 stés françaises

4 272

5 978

39,93%

4 803

-19,66%

DAX

Francfort, 30 stés allem.

9 484

13 249

39,70%

12 760

-3,69%

FTSE 100 (en €)

Londres, 100 stés britann.

8 448

8 925

5,65%

6 502

-27,16%

Dow Jones

30 stés américaines

14 742

25 458

72,69%

23 423

-7,99%

S&P 500

500 stés américaines

1 727

2 881

66,84%

2 869

-0,41%

Nasdaq Composite

4042 titres américains

3 937

8 004

103,28%

9 458

18,17%

EMTS All Mat Inv. Gr.

obligations d'Etat € / etf*

169,80

189,8

11,78%

196,5

3,53%

Or (€/once)

988,42

1 355,04

37,09%

1 612,63

19,01%

Pétrole Brent (€/baril)

 

46,53

58,88

26,54%

34,94

-40,65%

Taux de change spot

USA, GB, CH, Japon, Chine

1,172 $/€

0,907 £/€

1,08 Fr/€

123,6 ¥/€

7,9 CNY/€

Taux souverains à 10 a.

FRA, GER, GBP, USD, JPN

-0,341%

-0,573%

0,229%

0,615%

0,005%

* LyxorLU1650490474

 

Aucune surprise, sur les trois derniers mois les indices des marchés d'actions stagnent. Ils restent sur une plage, dans le cas du CAC40 par exemple entre 4750 et 5200 points. L'effet de soutien des banques centrales est toujours présent, comme l'espoir de disposer d'un vaccin efficace contre le covid, toutefois la pandémie affecte de plus en plus une bonne partie de l'économie. Il est clair que le rétablissement ne sera pas si rapide qu'attendu par certains, il faudra des années pour retrouver le niveau d'activité d'avant la pandémie. La nouvelle vague d'infection et les contraintes liées, imposées par les gouvernements, rendent les prévisions encore plus difficiles. 

De l'autre côté de l'Atlantique, le président Trump est testé positif au covid et hospitalisé avec une promesse de sortie rapide - au moment où j'écris ces lignes. Sa maladie impacte évidement la campagne électorale (ainsi que les marchés d'actions !) et rend les résultats encore plus imprévisibles à quatre semaines de l'élection. En cas de réélection, nous pouvons supposer la continuation de sa politique économique. Dans le cas contraire, quels changements économiques/fiscaux attendre de l'administration Biden ? 

Le candidat démocrate a présenté dans son programme de nombreux changements fiscaux. Voici les principales propositions : 

- remonter la dernière tranche d'impôt sur le revenu de 37% à 39.6 %, comme à l'époque de MM. Clinton et Obama. La mise en place de ce changement est fort probable si les démocrates arrivent en majorité au Sénat. Cependant, son impact économique ne serait vraisemblablement pas très significatif sur l'économie. 

- remonter l'impôt sur les sociétés de 21% à 28%. Cette modification est aussi un retour, en l' occurrence, vers les années 90 quand l'IS s'élevait à 35 %. Cette mesure est un ralentisseur économique, mais certains disent qu'avec les démocrates l'IS à 28 % est déjà favorable ... 

- il est en projet aussi de mettre en place un plancher IS à 15 % sur le bénéfice GAAP, de grandes entreprises seraient principalement concernées. En bref, il s'agit du traitement fiscal des amortissements en linéaire pour les amortissements dégressifs. C'est un peu comme le calcul de l'IFI pour les crédits in fine, où le fisc n'accepte qu'une imputation très partielle du passif sur l'assiette taxable. Pour ma part, je fais confiance au talent novateur des experts comptables américains pour reprendre en main ce dispositif. 

- déplafonner la taxation des revenus de capitaux, notamment les dividendes et les prélèvements sociaux (Social Security Tax) sur les salaires. Ces mesures impacteraient plus fortement l'économie américaine que les précédentes. La première à cause des grands investisseurs qui devraient payer l'IR à 39.6 % au-delà de 1 M$, en effet le bénéfice d'une société serait imposé à 28 % puis à 39.6 % d'IR, plus de 2/3 du bénéfice initial. La deuxième mesure alourdirait les prélèvements sur les salaires élevés, car aujourd'hui il existe un plafond de 137 700 $ (revenus en 2020). La réforme taxerait donc les salaires sans plafond à 12.4 % (50/50 entre employeur et employé), particulièrement sensible pour les hauts salaries. Ces changements fiscaux et sociaux mettraient aussi un frein à l'économie du pays. Toutefois, il est peu probable que ces réformes puissent passer, même avec un Sénat en majorité démocrate. Une bonne partie de ces sénateurs est économiquement modérée et une telle orientation "socialiste" décrédibiliserait l'administration et accélérerait la récession ! 

En conclusion, je pense que l'administration Biden, une fois élue, n'imposerait que quelques-unes des réformes annoncées, d'une part à cause du Sénat, d'autre part à cause des difficultés économiques actuelles liées au covid. 

Dans la prochaine newsletter, je reviendrai sur la France pour regarder quelle nouvelle taxe est en préparation pour les mutuelles (contrats de frais de santé), quels sont les nouveaux taux de réduction IR pour les FCPI et FIP et où nous en sommes en cas de remplacement d'une assurance emprunteur à la suite des modifications toutes récentes.

 

Ce que MAKARY Finances vous propose  

L'activité de MAKARY Finances s'étend sur trois domaines : 

 - de simples conseils sur vos actifs existants à la prise en charge de la gestion financière et assurantielle de vos portefeuilles,

 - du conseil à la réalisation des opérations immobilières sur mesure, avec un regard attentif sur les aspects fiscaux,

 - dans la protection sociale-financière : des solutions de protection en cas d'imprévus et de préparation de la retraite. 

 

MAKARY Finances   50, quai du Génie, Saules 3, 95 220 Herblay   tél. 01 30 26 03 31 ou 06 20 68 80 31

georges@makaryfinances.com  ou   www.makaryfinances.com, Conseiller en Investissement Financier, Courtier en Assurance et en Opérations de Banque et en Services de Paiement, Agent immobilier - Activités réglementées, Orias n° 17002298, Membre de l'ANACOFI n° E008641, carte T n° CPI 95012017000019419 CCI Paris-IdF, l'entreprise ne reçoit ni ne détient d'autres fonds, effets ou valeurs que ceux de sa rémunération - SARL au capital de 10000 € - RCS Pontoise 828269910-APE 7022Z, n° TVA intracomm. FR27828269910

Ce document ne constitue pas un conseil personnalisé ni une sollicitation pour acheter et n'engage pas notre responsabilité.