Newsletter


Madame, Monsieur, 

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le n° 31, février 2021, de la Newsletter de MAKARY Finances.  

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire.

Avec ma meilleure considération, 

Georges MAKARY

Courtier Conseil

Portfolio Info n° 31, février 2021

 

Révision mensuelle 

Tous les chiffres ci-dessous présentés sont en euro, soit par nature soit recalculés avec les taux de change du jour. Ainsi, nous pouvons regarder les indicateurs et les tendances de notre point de vue européen.

Principaux indices 1/1/15 1/1/21         6 ans 1/2/21        1 mois
Eurostoxx 50 50 stés européennes 3 126 3 552 13,63% 3 530 -0,62%
CAC 40 Paris, 40 stés françaises 4 272 5 551 29,94% 5 461 -1,62%
DAX Francfort, 30 stés allem. 9 484 13 718 44,64% 13 622 -0,70%
FTSE 100 (en €) Londres, 100 stés britan. 8 448 7 645 -9,50% 7 323 -4,21%
Dow Jones 30 stés américaines 14 742 27 302 85,20% 25 051 -8,25%
S&P 500 500 stés américaines 1 727 3 351 94,01% 3 129 -6,63%
Nasdaq Composite 4042 titres américains 3 937 11 497 192,01% 11 114 -3,33%
EMTS All Maturity Inv.  obligations d'Etat € / etf* 169,80 198,9 17,14% 197,7 -0,60%
Or (€/once) 988,42 1 687,78 70,76% 1 543,95 -8,52%
Pétrole Brent (€/baril)   46,53 46,14 -0,84% 44,20 -4,21%
Taux de change spot USA, GB, CH, Japon, Chine 1,206 $/€ 0,883 £/€ 1,08 Fr/€ 126,5 ¥/€ 7,8 CNY/€
Taux souverains 10 ans FRA, GER, GBP, USD, JPN -0,352% -0,555% 0,339% 1,063% 0,048%
*Lyxor LU1650490474

L'année passée a démarré avec des perspectives prometteuses, mais le coronavirus a largement bouleversé les marchés. Après une forte correction, des programmes de soutien économique annoncés par des états et des banques centrales ont calmé les tensions et ont remis en progression les indices des marchés financiers. Par rapport au début 2020, en Europe, nous constatons, malgré tout, une légère baisse générale plus ou moins prononcée sur les marchés d'actions - même si, ces derniers mois, la tendance a été plutôt positive. Aux Etats-Unis, la situation est plus nuancée, car, à côté de la baisse du Dow Jones, le S&P500 et surtout le Nasdaq Composite ont été largement dans le vert. Sur l'année civile 2020, l'or a connu une hausse de 24 % et le pétrole / Brent une baisse de 21 % en $. Les taux de change n'ont pas beaucoup bougé. Le taux d'intérêt à 10 ans aux US a été divisé par trois entre le début d'année et l'été 2020. Depuis, il a doublé pour arriver à 1.1 % à ce jour. En Europe, on observe une légère baisse sur 2020, mais, depuis trois mois, la tendance s'est renversée, les taux longs commencent également à monter. 

Quelles sont les perspectives ? Les signaux sont nuancés, voire contradictoires. La pandémie a des effets sélectifs sur l'économie : certains secteurs ont connu et connaissent toujours un arrêt complet ou quasi complet, tant que d'autres marchent très bien. L'apparition des vaccins et leur approbation sont un vrai booster pour les marchés financiers. Toutefois, pour réellement ralentir la pandémie et protéger les populations, il faudrait vacciner en masse. Visiblement certains pays, comme Israël ou le Royaume Uni, avancent plus vite que les pays de l'UE. Cet écart, la découverte des variants du virus (britannique, sud-africain... ) et la perspective que le covid sous différentes formes restera parmi nous pendant des années freinent l'optimisme. 

Les états et les banques centrales continuent leurs actions de soutien économique. Aux US, le nouveau président, avec sa majorité à la chambre des représentants et au sénat dispose d'une grande liberté d'action. Un programme de 1900 Md$ est en projet. Un tel soutien aura certainement des effets positifs sur les bourses. Selon certains économistes, c'est même trop, un écart se creuserait entre l'offre et la demande. L'offre resterait celle d'avant le covid, la demande en revanche s'envolerait : à l'épargne qui a plus que doublé depuis 2018 s'ajoute le nouveau programme de soutien, les deux dépassent l'offre. La conséquence serait la hausse des prix, qui est un composant de l'inflation. Est-ce que la remontée du taux américain à 10 ans depuis 6 mois est un premier signe ? Le prix du pétrole a commencé à grimper lui aussi. De plus en plus d'observateurs prédisent la montée de l'inflation aux Etats-Unis. En Europe, nous aurons le grand crédit mutualisé de 750 Md€, sans même parler des actions de la BCE, la Banque Centrale Européenne. Les moyens sont et seront donc colossaux, mais l'attente inflationniste est moins prononcée. Les marchés n'ont même pas remarqué le Brexit, conclu au dernier moment. En Asie, le grand atelier mondial, la Chine, s'est déjà remis au travail et affiche à nouveau une croissance économique. Devrions-nous craindre, dans ces circonstances, une correction boursière majeure ? 

La réponse habituelle chez la plupart des interrogés : oui, mais pas à court terme. Ce n'est pas faux. Nous sommes en train de sortir de la pandémie, en tout cas de sa période la plus lourde. L'économie redémarrera, tout en gardant des traces de l'année passée. L'épargne et le soutien des états et des banques centrales apporteront largement les liquidités nécessaires, même au-delà, ce qui risque de réveiller l'inflation.

Ce que MAKARY Finances vous propose  

L'activité de MAKARY Finances s'étend sur trois domaines : 

 - de simples conseils sur vos actifs existants à la prise en charge de la gestion financière et assurantielle de vos portefeuilles,

 - du conseil à la réalisation des opérations immobilières sur mesure, avec un regard attentif sur les aspects fiscaux,

 - dans la protection sociale-financière : des solutions de protection en cas d'imprévus et de préparation de la retraite.

 

MAKARY Finances   50, quai du Génie, Saules 3, 95 220 Herblay   tél. 01 30 26 03 31 ou 06 20 68 80 31

georges@makaryfinances.com  ou   www.makaryfinances.com, Conseiller en Investissement Financier, Courtier en Assurance et en Opérations de Banque et en Services de Paiement, Agent immobilier - Activités réglementées, Orias n° 17002298, Membre de l'ANACOFI n° E008641, carte T n° CPI 95012017000019419 CCI Paris-IdF, l'entreprise ne reçoit ni ne détient d'autres fonds, effets ou valeurs que ceux de sa rémunération - SARL au capital de 10000 € - RCS Pontoise 828269910-APE 7022Z, n° TVA intracomm. FR27828269910

Ce document ne constitue pas un conseil personnalisé ni une sollicitation pour acheter et n'engage pas notre responsabilité.